I NEVER PROMISED YOU ... _FAZ_FR
Dr. Alfons Kaiser, FAZ, 2017

 

CE MANDALA A UN MESSAGE POLITIQUE

Les mandalas sont apaisants. Dans le bouddhisme et dans l'hindouisme, ces diagrammes géométriques ont même une dimension magique. Cependant, dans le mandala de l'artiste Eva-Maria Lopez, il y a quelque chose qui cloche: les fleurs stylisées, les rameaux schématisés et les carrés ne quadrent pas avec l'univers harmonieux de la contemplation spirituelle. En effet, les carrés sont les emblèmes du groupe chimique de la BASF, le cercle correspond à Bayer, les rameaux à Monsanto, les feuilles à Vibrance et la feuille unique à Syngenta. Eva-Maria Lopez veut effeuilleter le fin fond du „meilleur des mondes“ de l'agriculture usuelle. La série „I Never Promised You A Green Garden“ vit du contraste entre le motif contemplatif et les implications politiquement très controversées: le recours au glyphosate et l'emploi de procédés transgéniques. „Je voulais ajouter au discours scientifique un fort message visuel“, dit Lopez qui vit à Karlsruhe et à Paris. Il n'y a rien d'étonnant qu'elle ait eu l'idée de ce genre de figuration car elle s'intéresse au paysagiste baroque André LeNôtre qui s'est illustré par les jardins de Versailles. A ses yeux, les ornements symétriques des jardins à la française constituent un contraste criant aux herbicides qui anéantissent les mauvaises herbes et n'admettent que la verdure „propre“. Et pour que les mandalas politiques prennent de l'ampleur, Eva-Maria Lopez a une idée pour un projet land-art mesurant 50 mètres sur 50. En plein champ, elle pourrait agrandir les ornements au point qu'elles attirent l'attention de tout le monde, même vus du ciel. Qui peut mettre un si grand terrain à la disposition de l'art, est invité à contacter l'artiste.

PHOTOS